• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Archives

Archive pour septembre 2010

UN RETOUR ENCORE MOUVEMENTE !

Je devrais prendre un abonnement au retour foireux ! J’arrive a l’aéroport, plus de batterie…. Ni sur mon téléphone français, ni sur mon téléphone indien… Du coup gros souci, impossible de savoir si mon chauffeur est a l’aéroport ! Je croise les doigts, je les croise toujours… mais pas d’Amarjeet a la sortie… Je fais le tour, je me fais aborder par 40 chauffeurs qui me prennent pour une touriste, je continue a chercher… mais toujours pas d’Amarjeet dans les parages ! Du coup, encore une fois, obligée de prendre un taxi ! Cette fois je ne me fais pas arnaquer en payant 2000 roupies la course, je paye d’avance, et me voila partie. Pour l’adresse c’est facile, je la connais, c’est la mienne ! J’ai juste failli voyager avec ma valise sur le toit, heureusement le chauffeur a bien compris que je ne voulais pas. Non mais quelle idée ! En plus pour une fois que j’avais bien compris le système des bagages, un pas plus ! Y’avait largement la place a l’arrière de la voiture ! Je finis par sortir de l’aéroport, du moins presque… car voila que le chauffeur s’arrête dans un coin tout noir pour soit disant faire tamponner la facture. Deux gamins de maximum 8 ans en profitent pour venir me voir, la fenêtre étant ouverte, et c’est parti pour 5 min de calvaire (pour moi)… « madam, madam, please money, please money ». J’ai préféré leur donner un paquet de gâteaux plutôt que de l’argent… Mais quand je dis calvaire c’est bien ça… La, je me mets a pleurer et je me demande vraiment ce que je fais la… Bref, le chauffeur finit par revenir et enfin on prend la route. J’arrive 10 minutes plus tard a la maison, c’est bon j’ai pas oublie la clé !! Et ensuite on se pose et on ne bouge plus… Une bonne demi-heure pour décompresser, ça va mieux, et voila que je recois un sms de mon chauffeur… Zut, il était a l’aéroport et ne m’a pas trouve, et le pire c’est qu’il attend toujours ! Je l’appelle – j’avais réussi a recharger la batterie – et bien sur je m’excuse et lui explique qu’il peut rentrer. Je pense qu’il a du m’en vouloir sur le coup ! Mais le lendemain il était bien la a 9h30, ouf !