ELLORA ET AJANTA

Posté le 11 novembre 2010

Premier week-end touristique depuis que je suis à Bombay, direction les grottes d’Ellora et Ajanta, situées respectivement à 30 et 105 km d’Aurangabad. J’ai attendu que Michael arrive pour commencer à voyager et je peux dire que pour un premier week-end, ça valait vraiment le coup d’oeil.

Nous sommes partis le samedi matin très tôt en voiture. Amarjeet nous a accompagné et nous sommes arrivés aux alentours de 13h30. La distance entre Bombay et les grottes n’est pas énorme mais la route est une catastrophe ! Une fois sortie de l’autoroute, on tombe sur une route complètement défoncée, pleine de trous, avec du monde dans tous les sens, aussi bien des hommes que des vaches ! Du coup le trajet en devient long et difficile ! Mais le plaisir de découvrir un nouveau site prend le dessus et on est content de pouvoir enfin sortir de la grande ville. 

ELLORA ET AJANTA  dans Tourisme ajanta_ellora_map 

Nous avons commencé par les grottes d’Ellora pour ensuite faire les grottes d’Ajanta. Nous avons dormi à Ellora, face au site. C’était vraiment paisible et on a vraiment profité.

Les grottes d’Ellora sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. D’après ce que nous avons appris, ces grottes ont été creusées pendant 5 siècles par des générations de moines bouddhistes, hindous et jaïns. Elles servaient aussi bien de monastères que de chapelles. Elles s’étendent sur 2 km de long et sont au nombre de 34 : 12 bouddhiques, 17 hindoues et 5 jaïnes. La grotte n°16 est d’après les guides la plus belle de toutes. C’est effectivement celle que l’on découvre en premier et c’est finalement la plus fréquentée. Les sculptures sont splendides et on en prend plein la vue. Cependant toutes les autres sont aussi jolies et impressionnantes. Elles sont moins fréquentées et c’est une joie de se balader dans chacune d’elles. Il y a personne, on se retrouve parfois les seuls dans un espace vraiment unique. Sincèrement j’ai adoré ! Malheureusement le site est tellement grand qu’on a pas eu le temps de tout faire. Nous avons fait toute la partie de gauche et n’avons pas eu le temps de faire l’autre côté. Il aurait fallu arriver beaucoup plus tôt car le site ferme à 17h30. Mais tant pis, on a déjà eu un bel aperçu.

 

ellora

ELLORA

Le lendemain nous avons visité les grottes d’Ajanta, également classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette fois nous y sommes allés à l’ouverture, ce qui nous laissait le temps de tout visiter. A 10h il n’y avait personne ! Les grottes sont bien plus anciennes que celles d’Ellora. Elles auraient été sculptées entre le IIème siècle avant JC et le VIème siècle. Le site est en forme d’arrondi et les 30 grottes qui s’y trouvent ont été creusées directement dans la paroi. Il faut souvent se déchausser pour rentrer à l’intérieur mais aucun souci, on prend vite l’habitude ! En contrebas, on peut voir couler la Waghore le long de la gorge rocheuse. Ca donne un charme supplémentaire. Les guides conseillent davantage les grottes d’Ellora mais pour ma part j’ai préféré celles ci. Les peintures que l’on retrouve à l’intérieur sont très belles et bien conservées. D’après les guides, le fait qu’elles aient été laissées à l’abandon au profit d’Ellora a permis de bien conserver toutes les peintures. Elles ont été préservées de tout contact humain pendant plusieurs siècles, du coup ça nous permet aujourd’hui de bien les visualiser. On s’est ensuite rendus au dessus de la cascade. Très peu de personnes marchent jusque là et on se retrouve seuls perdus au milieu de nulle part sur un immense plateau. C’était vraiment super.

 

 ajanta

AJANTA

Les deux sites sont différents mais aussi intéressants l’un l’autre, même si j’ai quand même une petite préférence pour Ajanta. Le fait qu’on y soit allés tôt nous a permis de prendre plus notre temps et d’apprécier davantage la visite. Bon… il a fallu s’arrêter quelques fois prendre des photos avec les enfants, voire même parfois des grandes personnes ! Ca nous a fait plaisir de faire plaisir même si à la fin il était temps qu’on s’en aille car j’ai cru qu’on allait se retrouver sur toutes les photos de tous les indiens venus visiter ce jour là ! Je ne sais pas quel plaisir ont les indiens à nous prendre en photo tout le temps mais entre les « where are you from » et les  »may I take a picture », c’est difficile d’être tranquille plus de 10 minutes ! Enfin on se prend au jeu, après tout, si ça peut faire plaisir !

On est partis sur les coups de 16h, Amarjeet était plutôt pressé de rentrer car il avait peur de ne pas réussir à conduire la nuit. D’ailleurs aujourd’hui je le comprend, j’ai bien cru qu’on allait mourir sur la route… Plus jamais les longs trajets en voiture ! On a du mettre presque 8 heures pour rentrer, je ne vous dis pas le stress ! Mais ça c’est un autre sujet !

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire