Catégorie

Archive pour la catégorie « Tourisme »

AGRA

( Tourisme )

Je ne pouvais pas prévoir un voyage en Inde a mes parents sans prévoir un arrêt à Agra. C’est l’une des raisons pour laquelle j’ai choisi l’Inde du nord. Et donc pourquoi Agra ??  Tout simplement parce que cette ville abrite sans doute l’un des monuments les plus connus au monde… Aujourd’hui désigné comme l’une des 7 nouvelles merveilles du monde, le Taj Mahal est un endroit magique….

Je ne sais pas dire si c’est l’endroit que j’ai préféré parmi tous les endroits que j’ai eu la chance de visiter jusqu’à aujourd’hui mais c’est certainement l’un des plus beaux. Pour ceux qui ne connaissent pas la légende, sachez qu’il a été construit par l’empereur moghol Shah Jahan à la mort de son épouse. On parle souvent de cet endroit comme l’une des plus belles preuves d’amour de l’histoire. Michael m’a regardé d’un oeil bizarre quand je lui ai dit que jamais plus un homme ne se conduirait de cette façon pour une femme ! Il dit que c’est mon coté féministe qui ressort ! Mais sincèrement, on entend plus d’histoires semblables de nos jours ! 20 000 hommes ont été employés pour le construire, les artisans sont venus du monde entier.

Un seul conseil pour visiter cet endroit, y aller au lever du soleil. Nous nous sommes levés à l’aube et nous étions devant les portes pour l’ouverture. Il y avait déjà tout un tas de monde en train de faire la queue mais y aller plus tard aurait été une erreur. Nous sommes partis sur les coups de 9h et tous les cars de touristes étaient en train d’arriver. On commençait à ne plus apercevoir le Taj, on aurait dit un tas de fourmis sur un bout de chocolat !

Je suis ressortie de cet endroit émerveillée. Je regrette juste qu’on l’ait trop vu en photos, à la télé ou en carte postale… Car ça enleve le coté surprise. En le voyant je me suis dit « whaou » mais « zut c’est comme je me l’imaginais »…  Je n’ai pas non plus été déçue, loin de là… mais ça restera quand même mon seul regret…  

 

7agra242.jpg

 



NOTRE PARCOURS TOURISTIQUE A DELHI

( Tourisme )

Nous sommes partis a Dehli le jeudi au matin après donc 5 jours passés a Bombay. Bien évidemment nous nous sommes trompés d’aéroport, c’était pas drôle sinon… et j’ai bien cru qu’on allait rater l’avion ! La journée commençait bien ! Mais un petit tour de rickshaw et hop on était au bon endroit. Pas de retard pour le décollage (pour une fois !), on était donc a Delhi comme prévu sur les coups de 9h. Notre chauffeur nous attendait, ça y est… notre parcours commençait…Cool

Première étape a l’hôtel, le temps de poser nos bagages, puis départ pour la visite. Nous n’avions prévu qu’une journée et demi sur la capitale donc nous étions partis pour faire tous les coins a touristes !

La grande mosquée

Edifiée en 1650, il s’agit de la plus grande mosquée de l’Inde. Elle est située dans le vieux Dehli.

Jama Masjid

 

Le fort rouge 

Construit en 1640 par l’empereur moghol Shah Jahan. 

NOTRE PARCOURS TOURISTIQUE A DELHI dans Tourisme inde-new-delhi-fort-rouge

 

 La tombe de Ganghi

061 dans Tourisme

 

Humayun’s Temple

humayun-tomb

 

La porte de l’Inde

gateindia



ELEPHANTA ISLAND

( Tourisme )

On s’attendait à voir au moins un éléphant en arrivant sur Elephanta Island, peut-être pas en vrai mais au moins en pierre ! Mais non, même pas ! On a exploré tous les recoins de l’île mais rien en vue ! J’ai appris pour la petite histoire que cette île avait été appelée l’île des éléphants par les Portugais à cause d’un gros éléphant en pierre situé près de la rive. Mais finalement celui-ci s’est effondré et a été transporté à Bombay par les Britanniques au début du XIXème siècle. 

Finalement nous y avons découvert quelques temples, classés aujourd’hui au patrimoine mondial de l’Unesco. Mis à part le temple principal dédié à Shiva, on y trouve rien de très extraordinaire. Les grottes sont bien moins intéressantes que ne pouvaient l’être celles d’Ellora et Ajanta. L’immense statue de Shiva est impressionnante mais hormis cela….

2elephantaislandetcolaba42.jpg

Par contre la balade est sympa. L’île est située à environ 9 km de la Gateway of India et le trajet en bateau est assez plaisant. Les billets s’achètent sur le port et la traversée dure environ une heure. La Gateway est bien  plus belle vue de la mer et on fait de belles photos du port et du Taj Mahal Hotel.

En arrivant sur l’île on a environ 3 min de marche avant d’arriver sur les stands à touristes. On peut acheter tout un tas de souvenirs.

La visite des grottes ne prend pas beaucoup de temps mais ça vaut également le coup de se balader sur l’île. Il y a beaucoup moins de monde, c’est donc plus tranquille. Seul hic, l’île n’est pas très propre. On retrouve des ordures partout, ça dénature complètement le paysage. On croise également tout un tas de singes, pas méchants en soi mais assez voleurs ! Un conseil ne vous baladez pas avec vos bouteilles d’eau à la main, ils sont assez malins pour les attraper et boire dedans. Michael et moi avons tous les 2 perdu nos bouteilles, ils ne nous restait plus que le bouchon !

Je ne dirai donc pas que c’est un endroit à faire absolument si on visite Bombay mais on passe quand même une bonne journée.



MES PREMIERES VACANCES EN INDE

( Tourisme )

Mes parents sont arrivés dans la nuit du vendredi 22 octobre et sont restés deux semaines. Michael était déjà avec moi depuis 15 jours mais quelle joie d’accueillir à nouveau deux nouveaux visiteurs à la maison ! C’était aussi mes premières vacances en Inde et j’espérais bien profiter ! C’est pourquoi j’avais tout prévu ! Le programme avait été minutieusement étudié, les réservations étaient prêtes, l’avion était booké… Il ne nous restait plus qu’à découvrir ensemble une partie du pays.

Du samedi au mercredi, nous avions décidé de rester à Bombay. Je connaissais les quelques endroits clés de la ville et des alentours et j’ai donc fait le guide :

  • Juhu Beach
  • Elephanta Island où j’allais pour la 1ère fois
  • Gateway of India et Taj mahal Hotel
  • quartier de Colaba
  • les grottes de Kanheri où j’allais également pour la 1ère fois
  • quartier de Bandra
  • Chhatrapati Shivaji Terminus
  • Crawford market et ses environs

Nous avons aussi fait un peu de shopping et je leur ai fait découvrir la réflexologie le dernier jour avant qu’on s’en aille, histoire de détendre un peu tout le monde !

Le jeudi matin nous sommes partis en Inde du nord. Nous avons bien failli raté l’avion car nous nous sommes trompés dans l’aéroport de départ. Ca nous a valu un petit tour de rickshaw et une belle frayeur mais on a réussi à arriver à temps ! C’était la première fois que je partais en Inde du nord et j’avais prévu un parcours qui j’espérais allais nous plaire :

  • Dehli
  • Agra
  • Gwalior
  • Orchha
  • Khajuraho
  • Varanasi

Tout ça en une semaine ! Et pour éviter de faire reprendre l’avion à mes parents avant le retour sur Bombay, j’avais booké une voiture + chauffeur pour faire tout le trajet de Dehli à Varanasi.

Toute une organisation mais ça en valait la peine car notre voyage était….  SUPER tout simplement !

 



HAMPI

( Tourisme )

Merci Emilie de m’avoir conseillé Hampi comme lieu à découvrir en Inde, c’est sans doute le plus bel endroit où je suis allée pour le moment. Trop court malheureusement pour un week-end mais alors, c’était splendide…

Nous sommes partis Michael et moi le vendredi soir de Bombay et nous avons mis 16 heures pour arriver à destination. Nous n’avons pas demandé à Amarjeet de nous y conduire, la route est bien trop longue. Nous avons donc opté pour le bus. De toute façon pas d’autre possibilité pour se rendre à Hospet, la ville la plus proche d’Hampi, que de prendre la route. Du coup, départ le vendredi après midi. Arrêts en cours de route, je ne vous raconte pas les endroits de pause pipi !!! Et arrivée le lendemain midi à Hospet. Le temps de trouver un rickshaw et c’est parti pour Hampi.

HAMPI dans Tourisme Hampi_exp_map

 

Le rickshaw nous a déposé au bord de la rivière à l’endroit où il fallait traverser pour accéder du côté des guest houses. Nous avons attendu que le bateau arrive, disons plutôt que la barque à moteur arrive ! Juste le temps de faire connaissance avec deux autres touristes et nous voilà embarqués ! La traversée ne dure que 5 minutes mais elle donne déjà un aperçu du site sur lequel on se trouve.

Nous avons choisi le Shanti Guest House pour passer la nuit. Cour paisible, vue magnifique sur la rivière, chambre simple mais sympathique, balancelle… Si j’avais su j’aurais posé mon lundi et serais restée un jour de plus…

Comme nous avions traversé, nous avons décidé de rester de ce côté là de la rivière. Nous avons loué un scooter pour l’après-midi et nous nous sommes rendus au temple de Hanuman. On y accède en franchissant les 570 marches menant au sommet d’Anjanadri. La vue est magnifique. La légende dit que c’est l’endroit où serait né Hanuman, le dieu singe Hindou. On rencontre tout un tas de singes le long du chemin qui mène au sommet mais ils ne viennent pas nous embêter si on les laisse tranquille. Nous sommes facilement restés une demi heure à admirer le vue de tout le relief avant de redesendre tranquillement et de reprendre la route. Nous nous sommes ensuite arrêtés au village de Anegundi, village fortifié situé à environ 5 km de Hampi. Ce village fait parti du site classé de Hampi mais il est beaucoup moins fréquenté par les touristes que le village de Hampi Bazaar. Nous avons fait la rencontre d’un monsieur qui s’est proposé de nous faire visiter le village. Nous l’avons suivi et nous avons pu aller dans des endroits où nous ne serions peut-être pas allés seuls. Sur le chemin du retour il a voulu m’offrir une bague en or. Bien sûr ce n’était pas gratuit, contrairement à ce qu’il prétendait au début ! J’ai donc décidé de la lui rendre ! Après cela nous avons choisi de rentrer, la nuit commençait à tomber. Nous avons déposé le sccoter et nous avons rejoints nos deux touristes rencontrés plus tôt pour le diner.

Le lendemain nous avons retraversé la rivière et visité tout le site d’Hampi. J’ai rarement vu un paysage aussi beau. Tout le relief est composé d’énormes rochers de couleur rouille qui tiennent parfois en équilibre, on se demande même comment ils font pour tenir ! Le paysage est constitué de rizières et de bananiers qui s’étendent sur des kilomètres. Enfin on retrouve un nombre inconsidéré de ruines qui font tout le charme du site.

Nous avons d’abord commencé par visiter le village de Hampi Bazaar qui est l’un des principales accès aux ruines. En plus de tout un tas de boutiques et restaurants, on retrouve le temple de Virupaksa. C’est l’un des plus anciens édifices de la ville.

 dans Tourisme

Ensuite nous avons loué un rickshaw pour 4 heures et nous avons visité la totalité du site. Il nous aurait été impossible de tout faire à pieds et nous devions malheureusement reprendre le bus le soir même. C’était donc la solution la plus simple pour voir le plus de choses possibles dans la journée. On est tombés sur un chauffeur super sympa et c’était super de faire la visite avec lui. Il connaissait le site par coeur, on avait donc un descriptif de chaque endroit où nous allions. Je n’ai pas retenu le nom de tous mais je me rappelle des principaux comme par exemple le temple de Vittala, où on retrouve le charriot en pierre souvent représenté dans les guides, ou encore le Lotus Mahal qui abritait les étables aux éléphants. Très bel endroit également, les bains de la reine mais je ne serais décrire la beauté de tout ce qu’on a vu ce jour là… 

 

hampi421.jpg

 

Dur de quitter cet endroit après seulement deux jours, sincèrement nous serions bien restés toute la semaine ! Mais il a quand même fallu repartir… Alors à nouveau, direction Hospet où nous devions prendre le bus. Nous avions réservé le même rickshaw que celui utilisé le matin car nous avions vraiment trouvé le chauffeur sympa. Il nous a même laissé conduire le rickshaw sur le chemin du retour, c’était super drôle ! Il m’a d’ailleurs dit que j’étais meilleure que Michael dans la conduite ! Vous voyez les filles, même en conduite de rickshaw on est meilleures ! 

Le bus a eu une heure de retard et on a du en changer en cours de route car finalement le notre ne se rendait plus à Bombay. On s’est retrouvés dans un car couchette sans trop savoir si c’était le bon bus ! Le chauffeur ne parlait pas anglais, bref toute une histoire pour rentrer mais on a fini par arriver à Bombay sur les coups de 11h. Restait plus qu’à prendre une bonne douche et à filer au boulot !

 

 



ELLORA ET AJANTA

( Tourisme )

Premier week-end touristique depuis que je suis à Bombay, direction les grottes d’Ellora et Ajanta, situées respectivement à 30 et 105 km d’Aurangabad. J’ai attendu que Michael arrive pour commencer à voyager et je peux dire que pour un premier week-end, ça valait vraiment le coup d’oeil.

Nous sommes partis le samedi matin très tôt en voiture. Amarjeet nous a accompagné et nous sommes arrivés aux alentours de 13h30. La distance entre Bombay et les grottes n’est pas énorme mais la route est une catastrophe ! Une fois sortie de l’autoroute, on tombe sur une route complètement défoncée, pleine de trous, avec du monde dans tous les sens, aussi bien des hommes que des vaches ! Du coup le trajet en devient long et difficile ! Mais le plaisir de découvrir un nouveau site prend le dessus et on est content de pouvoir enfin sortir de la grande ville. 

ELLORA ET AJANTA  dans Tourisme ajanta_ellora_map 

Nous avons commencé par les grottes d’Ellora pour ensuite faire les grottes d’Ajanta. Nous avons dormi à Ellora, face au site. C’était vraiment paisible et on a vraiment profité.

Les grottes d’Ellora sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. D’après ce que nous avons appris, ces grottes ont été creusées pendant 5 siècles par des générations de moines bouddhistes, hindous et jaïns. Elles servaient aussi bien de monastères que de chapelles. Elles s’étendent sur 2 km de long et sont au nombre de 34 : 12 bouddhiques, 17 hindoues et 5 jaïnes. La grotte n°16 est d’après les guides la plus belle de toutes. C’est effectivement celle que l’on découvre en premier et c’est finalement la plus fréquentée. Les sculptures sont splendides et on en prend plein la vue. Cependant toutes les autres sont aussi jolies et impressionnantes. Elles sont moins fréquentées et c’est une joie de se balader dans chacune d’elles. Il y a personne, on se retrouve parfois les seuls dans un espace vraiment unique. Sincèrement j’ai adoré ! Malheureusement le site est tellement grand qu’on a pas eu le temps de tout faire. Nous avons fait toute la partie de gauche et n’avons pas eu le temps de faire l’autre côté. Il aurait fallu arriver beaucoup plus tôt car le site ferme à 17h30. Mais tant pis, on a déjà eu un bel aperçu.

 

ellora

ELLORA

Le lendemain nous avons visité les grottes d’Ajanta, également classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette fois nous y sommes allés à l’ouverture, ce qui nous laissait le temps de tout visiter. A 10h il n’y avait personne ! Les grottes sont bien plus anciennes que celles d’Ellora. Elles auraient été sculptées entre le IIème siècle avant JC et le VIème siècle. Le site est en forme d’arrondi et les 30 grottes qui s’y trouvent ont été creusées directement dans la paroi. Il faut souvent se déchausser pour rentrer à l’intérieur mais aucun souci, on prend vite l’habitude ! En contrebas, on peut voir couler la Waghore le long de la gorge rocheuse. Ca donne un charme supplémentaire. Les guides conseillent davantage les grottes d’Ellora mais pour ma part j’ai préféré celles ci. Les peintures que l’on retrouve à l’intérieur sont très belles et bien conservées. D’après les guides, le fait qu’elles aient été laissées à l’abandon au profit d’Ellora a permis de bien conserver toutes les peintures. Elles ont été préservées de tout contact humain pendant plusieurs siècles, du coup ça nous permet aujourd’hui de bien les visualiser. On s’est ensuite rendus au dessus de la cascade. Très peu de personnes marchent jusque là et on se retrouve seuls perdus au milieu de nulle part sur un immense plateau. C’était vraiment super.

 

 ajanta

AJANTA

Les deux sites sont différents mais aussi intéressants l’un l’autre, même si j’ai quand même une petite préférence pour Ajanta. Le fait qu’on y soit allés tôt nous a permis de prendre plus notre temps et d’apprécier davantage la visite. Bon… il a fallu s’arrêter quelques fois prendre des photos avec les enfants, voire même parfois des grandes personnes ! Ca nous a fait plaisir de faire plaisir même si à la fin il était temps qu’on s’en aille car j’ai cru qu’on allait se retrouver sur toutes les photos de tous les indiens venus visiter ce jour là ! Je ne sais pas quel plaisir ont les indiens à nous prendre en photo tout le temps mais entre les « where are you from » et les  »may I take a picture », c’est difficile d’être tranquille plus de 10 minutes ! Enfin on se prend au jeu, après tout, si ça peut faire plaisir !

On est partis sur les coups de 16h, Amarjeet était plutôt pressé de rentrer car il avait peur de ne pas réussir à conduire la nuit. D’ailleurs aujourd’hui je le comprend, j’ai bien cru qu’on allait mourir sur la route… Plus jamais les longs trajets en voiture ! On a du mettre presque 8 heures pour rentrer, je ne vous dis pas le stress ! Mais ça c’est un autre sujet !



POWAI

( Tourisme )

Petite histoire sur le quartier ou je vais habiter…

Powai est un quartier situe au nord de Bombay, borde par un lac. Il est principalement compose de complexes résidentiels avec des immeubles depassant souvent les 20 étages. Le secteur est très cosmopolite. On rencontre des gens de toutes nationalités. Il est d’ailleurs souvent choisi comme lieu de résidence par les expats car il est très moderne et regroupe toutes les commodités, aussi bien des supermarchés, des restaurants, des banques etc. Seul inconvénient, il est situe assez loin des autres quartiers plus animes de la ville comme Bandra ou encore les quartiers plus touristiques du sud comme Colaba. Mais on s’y s’en bien et c’est agréable de pouvoir sortir l’esprit tranquille. Le monde, le bruit, la saleté, la pauvreté, les bidonvilles… ça peut faire peur quand on arrive a Bombay et Powai est un quartier plutôt tranquille. Les jardins, le lac… de quoi se balader et respirer le grand air…

POWAI dans Tourisme

Quelques photos du quartier :

3_hira0 dans Tourisme

 2432316307_dcc2fd7cd1

Hiranandani-2

 Voici l’hôtel ou j’ai séjourné :

CDT_RAPO-exter-1

Et voici mon immeuble :

featured 

Rdv au 20ème étage !

 



DECOUVERTE DE CRAWFORD MARKET

( Tourisme )

Crawford Market est le plus vieux marché de Bombay. Seul petit regret, y être allée un dimanche car tous les stands n’étaient pas ouverts…

On y trouve toutes sortes de marchandises. Les étalages de fruits et légumes  sont variés et colorés. Tout donne envie, principalement les mangues et les ananas en cette saison. Moi qui adore les fruits, j’en aurais acheté des tas ! Seul hic, je vis encore a l’hôtel, du coup… pas facile de stocker pour le moment ! Mais je sais où revenir la prochaine fois !

Tous pleins d’animaux en cage attendent d’être achetés : poules, pigeons, lapins, chiots… On croise même des béliers en plein milieu du marché ! Mais surtout ne pas se rendre là-bas si on a envie d’avoir un chien. Les petits chiots sont si mignons qu’on repartirait avec sans reflechir !

Du coup ambiance sympathique ! Ca n’a rien à voir avec le marché traditionnel français… C’est disons… encore plus vivant ! Tous les marchands sont derrière vous à vous proposer tout et n’importe quoi. Mais contrairement à d’autres endroits, il est difficile de négocier les prix. Même si par ailleurs, les prix ne sont pas si élevés. Par contre un conseil, ne surtout pas arriver en touriste et admettre qu’on ne connait pas les prix, car là c’est possible de s’en sortir pour cher !

Pas de droits sur l'album 180780

UN DIMANCHE A COLABA !

( Tourisme )

Premier dimanche à Bombay, alors site touristique oblige !! 

Après un long trajet en voiture nous voilà enfin arrivés à Colaba, l’un des quartiers sud de Bombay.

mumbaiandvicinityusen.gif

On y trouve tout d’abord la Gateway of India. Située sur le front de mer , la Gateway of India est une immense arche de 26 mètres de haut qui surplombe une grande place très animée et fréquentée principalement par des touristes. Elle fut construite entre 1911 et 1924, en l’honneur de la venue à Bombay du roi anglais Georges V. S’il n’y a pas véritablement grand chose à y faire à part l’admirer , c’est de là que l’on peut facilement trouver un embarquement pour Elephanta Island.

En face de cette place on trouve également l’un des plus beau hôtel de la ville, le Taj Mahal Hotel. Pour la petite histoire, c’est en 1888 que Jamesetji Nusserwanji Tata, industriel indien, décida qu’il était temps d’offrir à l’Inde un hôtel digne de ce nom. L’hôtel ouvrit alors ses portes en 1903, soit 20 ans avant la Porte de l’Inde. Une légende entoure par ailleurs le Taj Mahal. Il semblerait que l’architecte français dût repartir après avoir établi les plans de l’établissement car il était  incapable de résister aux fortes chaleurs locales. À son retour, les travaux étaient quasi terminés, mais seul hic ! L’entrée avait été placée… à l’arrière du bâtiment !

Les maharadjas firent de cet hôtel l’annexe de leurs palais. Le Harbour Bar reçut la première licence d’alcool. De nombreuses activités étaient proposées aux clients : des orchestres de jazz, des opéras, des ballets ainsi qu’ un astrologue. Tata était fier d’ouvrir les portes de son palais aux indiens en plus des européens. C’est d’aiileurs en ce lieu que Lord Mountbatten vint déclarer l’Indépendance de l’Inde.

Difficile cependant d’admirer un tel spectacle quand on retrouve sur la place juste devant un nombre incalculable de mendiants. Ce petit quartier reflète parfaitement la vie en Inde. On peut quitter un endroit très luxueux et retrouver à quelques mètres de là une misère qu’on ne soupçonnerait même pas…

Après cette visite touristique, un peu de shopping entre filles le long de la rue principale. On y retrouve un tas de petites bricoles typiques que tous les touristes s’empressent de ramener à la maison : des bijoux, des pashminas, des sacs, des chaussures etc. Il est très facile de marchander, les prix de départ étaient souvent bien plus élevés que prévu !!

Enfin pour finir, un petit conseil après une journée comme celle-ci ! Allez vous poser à l‘Indigo Cafe et déguster un bon repas avant de reprendre la route ! Car pour ceux qui habitent dans le nord comme moi, il faut compter minimum 1h15 pour remonter, en supposant qu’il n’y ait pas trop de bouchons !

Pas de droits sur l'album 180785